« Un ange sonne…la victoire »

Un ange sonne…la victoire ! Celle de l’immatériel sur le matériel.

La victoire de l’essence, de l’absolu et du divin.
Chaleureuse et céleste peinture ! Révélation picturale d’extraordinaire et essentielle Présence.
Le regard de cet ange (ou plutôt le regard d’Ange, puisque dans le tableau de Marie-Claire D’ARMAGNAC, l’ange-femme paraît tel et bien une personne) semble traduire en l’Art du peintre- comme peut-être en son âme et (in)conscience- une mystérieuse et émouvante complicité

Une bouleversante communion triangulaire entre la Créature, la créatrice et le public ( ou exactement « son public » ) en harmonie. En accord avec le visuel, le sonore musical, la parole et le « comestible » de cette peinture.
La pulpe des fruits a remplacé l’hostie, mais la communion est totale et la lumière divine

« Fiat Lux » pourrait inspirer ce chef-d’œuvre…

Mais est-ce le spectateur qui surprend un instant d’une infinie beauté ?
Est-ce l’artiste qui nous regarde ?
Où est-ce l’ange qui, comme traversant la toile, scrute l’âme du spectateur ?

Le mystère demeure dans l’échancrure « limbée », la troublante déchirure de l’éther, comme dans l’insaisissable – et cependant tactile plénitude- de cette œuvre majeure.
Mais si l’énigme perdure, il reste à nos yeux et à notre cœur, une évidente et colorée certitude :
Il y a dans cet ange toute l’âme de l’artiste et, dans ce regard d’ange, aussi celui de Marie-Claire.

C’est pourquoi ce tableau, singulièrement abouti, rayonnant de douceur et de force sereine est, au-delà de son esthétique et très éclatante beauté, d’une transcendante et profonde vérité.

Ange d’une incomparable et fusionnelle présence. Ange en présence, une fascinante « Personne » dans sa troublante dualité.
Il peut sonner la victoire. Elle lui appartient!

Jean-Pierre ASSELINNE « Expression Libre – Art et Culture »

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *