Elle peint – Poème

Elle peint !

Elle ne sait pas le jour, ni l’heure
Elle peint.
Avec la rage et la ferveur
D’un enfant découvrant l’Amour,
Elle peint.
Comme si sa vie en dépendait,
Elle ébauche quelques contours,
Elle y jette quelques couleurs,
Elle peint.

elle peint, et elle c'est Marie-Claire D'ARMAGNAC

Comme inspirée et aspirée par un secret qui la dépasse,
Comme si elle se dédoublait
En passant à travers sa glace,
Elle peint.
Elle obéit au grand mystère qui facétieux se dérobe.
Un galbe apparaît, fragile,
Une cambrure sort de l’éther
Comme le corps quitte une robe,
Elle peint
Elle se transcende, elle se sublime
Elle est médium, elle est divine,
Elle frôle l’inaccessible
Elle a dépassé le possible
Elle peint, elle peint !!….

Mais la vision soudain s’estompe
L’angoisse lui étreint le cœur,
Sa main tremble, son pinceau la trompe
Alors qu’elle touchait au bonheur
Elle geint
Elle est redevenue humaine
Elle essuie ses doigts maculés
Avec son chiffon de futaine
Et elle voile son chevalet

Martine DUDOGNON-WANSARD – Poème dédié à mon amie  peintre Marie-Claire D’ARMAGNAC

Martine DUDOGNON-WANSARD poétesse..

Ce texte poétique que Martine DUDOGNON-WANSARD, amateur d’art, de littérature et de poésie, m’a dédié me touche profondément, au même titre que les éloges dithyrambiques de nombre de mes collectionneurs.

Avec beaucoup de rythme elle dépeint  le processus qui m’amène à la création. De plus, sa description de la « transe » dans laquelle je me trouve ainsi que la frustration du moment ou je « pose » mes pinceaux  est d’une grande justesse.

Merci Martine

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *