« Rencontres avec les métiers d’art » à Lectoure

Lectoure novembre 2015: Invitée d’honneur

Les Rencontres avec les métiers d’Art de Lectoure dans le Gers, ont accueillies Marie-Claire D’ARMAGNAC en invitée d’honneur  du 20 au 22 novembre.

Extrait de La Dépêche du Midi du 21/11/2015

Les 7es Rencontres avec les Métiers d’Art commencent ce soir, jusqu’à dimanche. Trois jours pour venir découvrir et admirer le travail de plus de 60 artistes et artisans d’art, de la photographie à la sculpture en passant par la tapisserie d’ameublement, la rénovation de peintures, le travail du bois, la poterie, la création de chapeaux, l’enduit à la chaux.

Un large éventail de métiers est proposé pour satisfaire la curiosité du plus grand nombre, dans l’Ancien palais épiscopal aujourd’hui hôtel de ville, ou des galeries situées au coeur du centre ancien, rue Nationale.

Cette année, Marie-Claire d’Armagnac, artiste peintre d’Eauze, sera la marraine de cette 7e édition pleine de promesses…

Liberté Chérie » de MC d’Armagnac

« Tout est parti, nous dit Marie-Claire d’Armagnac, de ce pauvre enfant sur la plage ». Cette photo d’un gamin de migrant sans vie sur une plage turque, début septembre, qui a ému les médias et les populations européennes n’a pas non plus laissé indifférente l’artiste-peintre gersoise qui, à travers son tableau « Liberté Chérie » lance un cri d’alarme en face des dangers qui nous guettent. On connait le style très particulier de Marie-Claire d’Armagnac tout en personnages savamment présentés dans des scènes suggérées, mixant couleurs fondantes et transparences. Une fois de plus il révèle son pouvoir avec une étonnante capacité de « faire parler » une toile, ce qui est une intéressante façon de donner une autre vocation à la peinture.

A LECTOURE
L’œuvre de l’artiste fera partie des tableaux qu’elle présente-en tant qu’invitée d’honneur- aux 7èmes Rencontres avec les métiers d’Art de Lectoure (Gers) du 20 au 22 novembre. Il est probable que Liberté chérie (toile 61×50) suscitera l’intérêt des visiteurs en cette période troublée. Le tableau était bien avancé avant les récents évènements, mais l’artiste y a donné l’ultime coup de pinceau ces jours derniers.
Des personnages acteurs y sont à découvrir, et à entendre en quelque sorte. Marie-Claire d’Armagnac nous explique qu’il y la salamandre, qui parle à l’enfant penché vers elle. Symbole fort puisque la légende veut qu’elle résiste même au feu et qu’elle renaisse de ses cendres. Espoir: la Liberté ne peut mourir…

EXPLICATIONS DE L’ARTISTE
« L’enfant, qui incarne tous les enfants du monde, juché sur un poisson, ce qui veut dire que son avenir est quelque peu précaire, car les écailles sont glissantes et représentent mille écueils que ces enfants auront à traverser. Autre symbole: malgré ces difficultés d’équilibre, contre vents et marées, l’enfant tient bon, se campe même, courageusement sur ses positions inconfortables…C’est un battant, un téméraire, un obstiné…Il n’a pas peur…
Bien serré contre lui, un oiseau, peut-être une colombe, il n’ose le lâcher…s’accroche à lui, comme pour retenir coûte que coûte cette Liberté qu’il revendique, qui est son droit. Ne représente-telle pas l’une de nos valeurs républicaines fondamentales?
Son bras droit, levé avec force, comme un poing furieux, brandissant une branche de laurier ou d’acacia, accueille La Colombe. Tournoyant au dessus de sa tête, elle lui montre le chemin, le rassure, le protège, apportant sur ses ailes, le vent de cette Liberté chérie par tous les peuples libres, vivant dans la démocratie ».

PAYSUD Journal sur le Net  de Gilbert GARROUTY Jeudi 19 Novembre 2015 Pour lire l’article complet cliquez ici

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *